MG
La Saga MG

HISTORIQUE :

Extrait du site de MotorLegend.com

– C’est dans le giron de la marque Morris que naît MG dans les années vingt. William Morris, l’un des pères fondateurs de l’industrie automobile britannique, avait commencé sa carrière comme mécanicien de cycles à Oxford. C’était à la fin du XIXe siècle. En 1910, on le retrouve à la tête du principal garage de sa ville, baptisé « Morris Garages ». Trois ans plus tard, il devient constructeur automobile et lance sa première voiture, construite à Cowley, dans la banlieue d’Oxford. Accaparé par sa nouvelle activité, Morris engage, en 1922, Cecil Kimber au poste de responsable des ventes de Morris Garages, avant de lui confier l’année suivante la direction de l’affaire.Cecil Kimber a déjà acquis une certaine expérience auprès de plusieurs marques. Surtout, c’est un grand amateur de voitures de sport doublé d’un passionné de design et d’un spécialiste de la carrosserie. La genèse de MG tient à l’idée de Kimber de construire des automobiles équipées de carrosseries spéciales à partir de châssis Morris. En homme d’affaires avisé, il voit là une niche, comme on dirait aujourd’hui, pour une voiture améliorée de 10 % par rapport au modèle dont elle est issue, mais vendue 50% plus chère…MG 10hp Midget, 1920 © D.RCecil Kimber au volant de la MG « Old Number One », 1925 © D.R A l’époque, les modèles les plus vendus au Royaume-Uni sont les Morris Cowley et Oxford «Bullnose», des voitures on ne peut plus paisibles. En 1923, des Morris spéciales sont proposées par Morris Garages, et, l’année suivante, naît la première MG, une berline réalisée sur le châssis de l’Oxford. Dans la foulée, apparaissent les premières Special Sport (des quatre places), toujours construites sur la même base.En 1925, plusieurs modèles de MG Super Sport sont disponibles, à deux ou quatre places. La même année, Cecil Kimber réalise pour son usage personnel « Old Number One », une voiture considérée comme la première véritable MG sportive — équipée d’un quatre cylindres à soupapes en tête. A son volant, il s’illustre dans le Land’s End Trial.MG 18/80 MK I, 1928 © D.RMG 18/100 MK III Tigress, 1930 © D.RPage 1/5 Page suivantepage 2 >>

GALERIE PHOTOS :

source ERIC

Par 0 commentaires